SynLab – Bâtisseurs de possibles

Solutions éducatives innovantes pour les élèves de demain

Synlab est une association d’intérêt général, indépendante, apolitique et non-confessionnelle. Sa vision est que chacun vive, dès le plus jeune âge une expérience d’apprentissage épanouissante fondée sur la confiance, l’ouverture et la coopération, pour une société juste et durable. Elle a fait le choix d’accompagner les enseignants, les cadres et les formateurs à développer leurs potentiels afin qu’ils portent ensemble la transition éducative. Dans l’optique d’un changement à grande échelle, SynLab fait le pont entre les acteurs du monde de la recherche et du monde de l’éducation, et tire le meilleur des innovations françaises et internationales en matière d’éducation et de formation.

Pour permettre aux enseignants d’échanger et de se sentir moins isolés, SynLab a créé le site “Etre prof“.

Création d’outils pédagogiques pour la Transition Educative

Concrètement, SynLab crée des outils et invente des dispositifs d’accompagnement présentiels et numériques (MOOC, ..) en lien avec différentes institutions éducatives (Espé, Universités, ESEN, rectorats,…) comme par exemple le Diplôme Universitaire Acteurs de la transition éducative avec l’Université Paris Descartes ou le projet Parcours Connectés avec l’Espé de Créteil, l’académie de Créteil et plusieurs laboratoires de recherche dans le cadre du PIA2 (e-fran).

Programme Bâtisseurs de Possibles favorise un climat de classe positif 

Le programme Bâtisseurs de possibles donne l’opportunité aux enfants et aux jeunes de 6 à 18 ans de prendre des initiatives au service des autres et de la société. Ce faisant ils prennent conscience qu’ils ne sont pas impuissants devant les problèmes qui les entourent et développent des compétences clés: capacité de travailler en équipe, créativité, expression orale et le sens des responsabilités. Bâtisseurs est un projet de classe qui mobilise tous les élèves, y compris ceux en difficulté, leur redonnant l’envie d’apprendre et la confiance nécessaire à leur épanouissement et à leur réussite scolaire. Bâtisseurs de Possibles s’appuie sur les leviers favorisant un climat de classe positif : Emotions , Coopération , Créativité et Engagement.

Afin de toucher le plus grand nombre d’enfants et de jeunes, ses actions s’adressent aux acteurs éducatifs : mise à disposition d’un kit pédagogique libre de droits, formation, accompagnement, animation de la communauté, organisation d’un concours à l’échelle nationale.

Le développement du dispositif pédagogique Bâtisseurs de possibles lui a valu d’être labellisé en 2015 par l’initiative présidentielle «la France s’Engage ».

Job Irl (In Real Life)

L’association qui connecte des jeunes de 14 à 25 ans avec des professionnels : le 1er réseau social solidaire dédié à l’orientation professionnelle

Créée en 2011, Job Irl (Job in Real Life) a pour mission d’une part de favoriser l’égalité des chances entre tous les jeunes en permettant à chacun, quelle que soit son origine, de se constituer un réseau professionnel dès le collège et d’autre part, d’améliorer l’orientation scolaire et professionnelle des jeunes par :

  • L’animation d’un réseau social internet permettant aux jeunes de rencontrer des professionnels, partager des informations entre membres de ce réseau afin d’avoir une meilleure connaissance des métiers et de la vie professionnelle ;
  • La diffusion d’annonces pour la recherche de stages découverte, d’étudiants ou en alternance pour permettre l’insertion des jeunes dans la vie active ;
  • L’organisation des manifestations qui répondront aux objets précités (forum des métiers organisés dans les collèges ou lycées par les élèves eux-mêmes, salons professionnels…).

Espoir 18

Lieux d’accueil des jeunes de Paris 18ème (Goutte d’Or, La Chapelle), créateurs de liens sociaux autour des jeunes et de leurs familles

Espoir 18 a pour but la socialisation et l’insertion des jeunes âgés de 6 à 25 ans en proposant :

  • un accompagnement scolaire individuel et collectif
  • une organisation de chantiers de solidarité internationale
  • plusieurs lieux d’accueil dans le 18ème arrondissement proposant des activités culturelles, artistiques et sportives

La démarche participative est au centre du projet d’Espoir 18 : Les jeunes à Espoir 18 sont plus qu’acteurs de leur projet, ils en sont devenus « auteurs ».

Espoir 18 est devenu au fil des années une structure jeunesse incontournable du 18e arrondissement. Elle a peu à peu étendu son champ d’action sur l’ensemble des quartiers populaires du 18e arrondissement : La Chapelle-Porte d’Aubervilliers, la Goutte d’Or, Porte Montmartre-Porte de Clignancourt et Amiraux Simplon. Son travail est reconnu par l’ensemble de ses partenaires institutionnels et associatifs.

 

Ados

Espace de vie et de co-éducation dans le quartier de la Goutte d’Or Paris 18ème avec une forte action en direction des familles

L’association Ados a été créée en mars 1987, à l’initiative d’habitants, dans un quartier populaire et métissé entre Montmartre et la Chapelle, dans le 18eme arrondissement : La Goutte d’Or.

Ados a pour objet d’offrir aux jeunes du quartier un accompagnement dans leur scolarité ainsi qu’un cadre et des activités destinées à développer leur autonomie et à susciter leur responsabilisation. Les parents et la famille sont un axe fort sur lequel l’association s’appuie pour prolonger son action dans les 4 domaines suivants :

  • Accompagnement scolaire:  Tout au long de l’année, 150 jeunes du CP à la terminale sont suivis en accompagnement collectif, encadrés par une trentaine de bénévoles et les 4 permanents de l’association.
  • Loisirs et Activités : le loisir est considéré comme un élément indispensable à l’épanouissement global des jeunes tout en leur permettant de s’ouvrir sur l’extérieur et de faire l’expérience du collectif.
  • Action Familles : 120 familles sont adhérentes de l’association. Ados se présente comme un troisième lieu distinct de l’école, de la famille où les jeunes de 6 à 17 ans peuvent trouver un cadre d’épanouissement. Pour autant Ados ne se substitue pas au rôle éducatif des parents. L’action famille prend une part de plus en plus importante dans le projet de l’association et devient une action à part entière à travers la mise en place  d’activités en famille (sortie culturelles et de loisirs partagés …) et aussi spécifiquement pour les mamans (ateliers sportifs, temps d’échanges…). L’objectif est de faire d’Ados un lieu de vie à part entière où jeunes et adultes trouvent leur place. L’ambition est  de créer un réel espace de vie et de co-éducation en tissant des liens de confiance entre l’équipe et les parents.
  • Actions sur le quartier : l’association participe à la vie du quartier au travers d’actions visant à animer et créer du lien social, ceci tout en gardant la dimension participative du public (la fête de la Goutte d’Or, le cross de la Goutte d’Or, le square de Noël). Toutes ces actions permettent de développer du lien social parmi l’ensemble des habitants du quartier de la Goutte d’Or. C’est également un moyen de permettre aux jeunes accueillis de s’investir sur des actions collectives et de prendre une place active au sein de la vie du quartier.

ParADOxes

Un lieu et un lien pour les adolescents de 11 à 25 ans

L’association ParADOxes reçoit des adolescents en souffrance pour des consultations psychanalytiques gratuites et limitées dans le temps, assurées par des psychologues cliniciens ou cliniciennes et pour des ateliers d’écriture individuels appelés ateliers Chemin de Vie, ou des ateliers à quelques-uns.

Les adolescents sont orientés vers le centre par des professionnels de l’Education nationale, de la prévention, du soin, de la Justice. L’association travaille en relation avec l’ASE, la Mission de Lutte contre le décrochage scolaire, la Réussite Educative, le dispositif ARPE du rectorat ainsi que d’autres dispositifs. Son action est soutenue par la DASES, l’ARS, la Région Ile de France, le FSE, et le fonds de soutien Agnès b.

Dans le cadre des ateliers Chemin de Vie, les jeunes sont reçus individuellement au cours de trois rendez-vous, par une professionnelle de l’écriture de l’association.

Ainsi du collège au lycée, ces rendez-vous sont précieux pour ces élèves désorientés. C’est pour eux « Le temps d’envisager le chemin parcouru, de vie et d’école ; d’en remarquer les tracés, les trésors et d’y prendre appui pour ouvrir des perspectives. Le temps de donner une dignité à ce chemin, au style qui s’en dégage, par l’élaboration d’un document personnel dont la forme est différente à chaque rencontre. Le temps enfin d’inscrire quelques-unes des expériences traversées dans un CV en bonne et due forme, que chaque participant emporte au terme des trois rendez-vous » déclare Ariane Chottin directrice de ParADOxes.

 

Pour ces ateliers, les intervenantes de ParADOxes sont des professionnelles de l’écriture, partie prenante du travail inter-disciplinaire de l’association.