Chemins d’Avenirs

L’association Chemins d’avenirs informe, accompagne et promeut les collégiens, lycéens et étudiants de la France périphérique. Elle agit à travers un système de parrainage et la création d’un écosystème de réussite autour de ses filleuls.

Chemins d’avenirs est la première structure à mentorer les jeunes des zones rurales et des villes petites et moyennes indépendamment de résultats scolaires ou de critères sociaux.  Pour que seuls la motivation, la curiosité et le potentiel d’un jeune fassent la différence dans son parcours et ses projets d’avenir.

Chemins d’avenirs propose une réponse innovante mêlant une approche personnalisée à des outils concrets d’aide à la réussite.

Apolitique mais engagée, l’association Chemins d’avenirs accompagne ces collégiens et lycéens, pour leur donner les moyens de trouver leur voie et d’aller aussi loin qu’ils le souhaitent.

Jeunes actifs et étudiants issus de toute la France, nous avons décidé de leur dire ce que peu leur disent : « vous pouvez le faire ». Parce que le dire ne suffit pas, nous mettons en place, sur le terrain, des moyens concrets et personnalisés pour y parvenir.

Le Bal – La Fabrique du Regard

La Fabrique du Regard forme les jeunes à et par l’image. En devenant acteurs de leur regard, ils prennent conscience du monde qui les entoure et de leur capacité à s’y impliquer. Depuis sa création en 2008, La Fabrique du Regard mène un travail en profondeur avec des jeunes dans les quartiers politique de la ville, les réseaux d’éducation prioritaire, dans les territoires éloignés d’une offre culturelle et artistique.

En 10 ans, 22 000 jeunes formés, 3 200 enseignants et 500 artistes impliqués dans 250 quartiers du primaire au lycée, dans les établissements scolaires ou au sein de structures du champ social, les jeunes se confrontent à différents points de vue, affûtent leur regard sur les partis-pris formels des images, expérimentent les différentes étapes de leur production, diffusion et réception et participent à un projet collectif de création avec des artistes invités. Sont également associées des structures professionnelles et culturelles pour créer des liens durables entre les jeunes et les territoires investis. À travers une thématique chaque année renouvelée – Image et espace public, Montrer l’invisible, Représenter l’histoire … – les jeunes découvrent de manière active les expositions du BAL, analysent des films lors d’ateliers de projection, interrogent les enjeux des images sur la plateforme en ligne Ersilia, rencontrent des professionnels et s’investissent dans des ateliers de création. Leurs films, publications, affiches, parcours en réalité augmentée, jeux, sont présentés lors d’une exposition dans un lieu emblématique en présence de l’ensemble des participants, des acteurs de terrain, des parents et des partenaires.

1001 mots

Le décrochage scolaire se joue avant la maternelle

En France, 500 000 enfants de 0 à 3 ans grandissent dans une famille en situation précaire. Leurs parents peuvent avoir un faible niveau d’études, un moindre accès aux ressources éducatives, ou être confrontés à des difficultés du quotidien : l’environnement de ces enfants risque d’être moins favorable à leur éveil langagier. Lorsqu’ils entrent à l’école maternelle, ils maîtrisent en moyenne deux fois moins de mots que les enfants des familles aisées.

Ce manque d’exposition précoce au langage risque de se transformer en désavantage durable : les sciences cognitives montrent qu’entre la 1ère et la 3e année, le cerveau du tout-petit connaît sa fenêtre temporelle la plus propice à l’apprentissage du langage. Un enfant qui entre en maternelle avec une faible maîtrise du langage oral aura ainsi un risque élevé de difficultés en lecture et, à terme, de décrochage scolaire. Il est donc essentiel pour l’avenir de l’enfant qu’il bénéficie de stimulations langagières riches et variées bien avant l’école.

Like Ton Job (Passion Proximité Parcours)

L’avenir de certains jeunes se joue dès le collège. Et pour se projeter, il faut s’autoriser à rêver.
Avec son programme, LIKE TON JOB souhaite offrir aux collégiens issus de quartiers défavorisés, de développer leur curiosité, étendre leur champ des possibles
Leur apporter, grâce à l’intervention de professionnels, Passeurs de Passion une vision dynamique, passionnante et engageante de la vie professionnelle quelle qu’elle soit, pour qu’ils :

  • deviennent entrepreneurs, acteurs de leurs parcours
  • retrouvent du sens au travail scolaire

Une méthode qui propose :

  • une approche ludique et interactive du monde professionnel
  • une programmation régulière d’interventions métiers : 5 par an / 2 professionnels par intervention
  • une valorisation des qualités humaines propres à chacun(e) et utiles pour construire son parcours d’avenir
  • un cadre bienveillant favorisant l’expression orale des collégiens
  • un accompagnement dans la découverte d’eux-mêmes (intérêts/valeurs)