Espoir 18

Espoir 18 a pour but la socialisation et l'insertion des jeunes âgés de 6 à 25 ans au travers d'activités culturelles, artistiques et sportives : 
-    par la mise en place d'un accompagnement scolaire individuel et collectif
-    par l'organisation de chantiers de solidarité internationale que le fonds soutient
-    par la gestion d'un pôle jeune et de toute activité allant dans ce but.

Espoir 18 est devenu au fil des années une structure jeunesse incontournable du 18e arrondissement. Elle a peu à peu étendu son champ d'action sur l’ensemble des quartiers populaires du 18e arrondissement : La Chapelle-Porte d’Aubervilliers, la Goutte d'Or, Porte Montmartre-Porte de Clignancourt et Amiraux Simplon. Son travail est reconnu par l'ensemble de ses partenaires institutionnels et associatifs.

Notre soutien : Le fonds de dotation "Un pied devant l'autre" accompagne l'association Espoir 18 dans son action  «Chantiers de solidarité Internationale: Remobilisation du jeune sur ses savoirs pour une meilleure socialisation et insertion dans le cadre d’une action de prévention du décrochage scolaire ». Cette action se déroule en partenariat avec les équipes de la réussite éducative de la Chapelle et de la Goutte d'Or à Paris 18°.

Cette action  à destination des jeunes âgés de 15 à 18 ans a pour objet de les aider à reprendre confiance en eux, à se structurer, à travailler en groupe, à se mobiliser autour d'un projet, à découvrir des métiers et d'autres cultures, à réfléchir à son projet professionnel.

Elle s’articule autour de trois phases distinctes:

  • Une phase de préparation comprenant des temps de réunions hebdomadaires, des actions de sensibilisation au pays visité, des ateliers artistiques et culturels, des rencontres avec les associations partenaires, des projections de films et de documentaires suivis de débats avec les habitants du quartier, la mise en place d’un suivi individuel hebdomadaire avec un travail sur l’orientation et sur l’élaboration d’un projet professionnel.
  • Une phase de réalisation dans un pays étranger qui comprend des travaux de rénovation (centre de santé, école…), de construction de ludothèque, de plantations d’arbres, d’ateliers culturels et sportifs, des temps de visite, de rencontres avec les jeunes du pays d'accueil.
  • Une phase de restitution au cours de laquelle les jeunes réalisent des montages photos et vidéo de l’ensemble de leur projet. C’est aussi au cours de cette phase que le jeune bénéficie d’un accompagnement individuel encore plus poussé pour l’aider dans cette action de socialisation et d’insertion.